Vous trouverez sur ce blog, au fil des jours et des mois, les oeuvres réalisées par le Maitre Calligraphe Shi Bo, ainsi que les stages qu'il propose, ses livres numérotés et autres parutions, ses commentaires ....... Que la visite vous soit un enrichissement.
L'administratrice : Sérénité'art

vendredi 2 décembre 2016

SENTENCES PHILOSOPHIQUES

1-  雖遠猶近 
1- Bien qu’il paraisse lointain, il est comme proche
2- 似實若虛


2- Il semble qu’il soit plein, pourtant il est vide

jeudi 17 novembre 2016

PROVERBES 71 À 75

De gauche à droite, proverbe 71 - 72 - 73
71- 隔靴搔痒
gé xuē sāo yǎng
Se gratter sur la botte quand on a le pied qui démange ; ne pas toucher au point sensible ; ne pas entrer dans le vif du sujet

72 - 各人自扫门前雪  
不管他人瓦上霜
gè rén zì sǎo mén qián xuě 
bù guǎn tā rén wǎ shàng shuāng
Chacun balaie la neige devant sa porte sans se soucier du givre sur les toits des autres ; chacun pour soi sans s’occuper d’autrui ; mêlez-vous de ce qui vous regarde

73 - 各有千秋
gè yǒu qiān qiū
Chaque objet a du cachet (son originalité) ; chacun a ses qualités (son point fort) ; chaque chose a du bon


de gauche à droite 74 et 75

74 - 功败垂成
gōng bài chuí chéng
Echouer à un doigt du succès ; faire naufrage au port ; de la main à la bouche se perd souvent la soupe

75 - 狗急跳墙
gǒu jí tiào qiáng
Au comble de l’anxiété, le chien saute le mur ; un homme aux abois est capable de tout ; être comme une bête aux abois ; être acculé au pied du mur on ne recule plus devant rien

mardi 8 novembre 2016

"PASSION A L'ENCRE "

C’est notre « Passion à l’encre » 

C’est un grand livre en couleurs qui a vu  le jour le 5 novembre 2016.
Notre livre  patiemment attendu s’offre enfin devant nos yeux : 
il est à la fois splendide, noble et discret.
En pleines dédicaces....


Pendant des années nous l’avons imaginé, mijoté, réfléchi longuement et minutieusement. Et puis notre pinceau a commencé à danser joyeusement, avec l’encre,  sur le papier de riz. C’était une aventure, mais une belle aventure résolument réussie.
Nous l’avons voulu grandiose en contenu, noble en forme et discret en couleurs.  Notre « Passion à l’encre » l’est !
"L'exposition durant laquelle ont eu lieu les dédicaces"
Notre « Passion à l’encre » est riche en contenu, couvrant tous les thèmes traditionnels de la calligraphie chinoise caractérisés par les principes philosophiques chinois : l’harmonie entre le yin et le yang, entre le vent et les nuages, entre les montagnes et les eaux.

Notre « Passion à l’encre » est un condensé pour les calligraphes aussi bien débutants qu’initiés : c’est un modèle offrant de nombreuses calligraphies illustrant une grande quantité de sentences, de maximes et de proverbes, les plus célèbres et les plus utilisés en Chine.

Notre « Passion à l’encre » est poétique : une quarantaine d’anciens poèmes et de nombreuses citations de vers gracieusement calligraphiés offrent un paysage de sérénité, de silence, de profonde réflexion, et d’intenses délices spirituels…
Pour cela, nous avons confié nos oeuvres calligraphiques, telles des briques, au remarquable artiste Daniel Boukez. Grâce à son talent et à sa générosité, cet architecte les a organisés, charpentés,  embellis et construits durant des mois. Résultat : notre livre « Passion à l’encre » a pris forme petit à petit et se présente maintenant devant nous comme une œuvre hautement esthétique.

Les 5 et 6 novembre derniers, notre "expo-dédicaces" s’est  déroulée à Paris, avec de nombreux visiteurs qui n'ont pas  tari d’éloges sur ce bel ouvrage. Cet accueil chaleureux nous réconforte et nous encourage énormément.

Nous en sommes contents et fiers et espérons que nos lecteurs partageront notre joie et notre bonheur !


 240 pages en couleurs - format 23 x 28 cm - Prix  50 € +frais de port (8,50€ en colissimo)

samedi 29 octobre 2016

A LA GLOIRE DE L'AUTOMNE


樹樹皆秋色
chaque arbre est teint de couleurs automnales

                               
Photo MSG












山山唯落暉
chaque montagne ne reflète que les rayons crépusculaires

mardi 18 octobre 2016

DEUX GRANDES CALLIGRAPHIES


人生似煙雲 
la vie des êtres humains est pareille à la brume et aux nuages
匆如東流水 
elle galope comme l’eau qui se jette vers l’est


B
莫爲煙雲遮望眼 
Ne pas laisser les nuages vous empêcher d’observer le monde

vendredi 7 octobre 2016

MES EXERCICES CALLIGRAPHIQUES - 44 - 45

44
L’esprit serein ne suit pas les cours d’eau dans leurs galops
Le cœur oisif rit des nuages blancs qui s’envolent
(deux versions)

                                  意靜不隨流水轉
 心閒還笑白雲飛

 45
Le sentier isolé aux mille méandres aboutit toujours à un état d’âme
Les dix mille monts verts cherchent à jamais le sommet insolite



           幽涇千回通意境
          青巒萬疊覓奇峰

mercredi 28 septembre 2016

LYRISME POÉTIQUE - 2 - AUTOMNE


我愛秋天
J’aime l’automne
Photo MSG

一葉知秋
Une seule feuille d’arbre fait sentir l’automne

Photo MSG

飄然醉秋色

En voltigeant au gré du vent je m’enivre aux couleurs de l’automne

Photo MSG

mardi 20 septembre 2016

JE SUIS HEUREUX

Pour m’accompagner dans ma solitude, mon fils qui travaille à Beijing vient quatre fois par an à Paris, dans le but de prêter attention à ma santé et à ma vie quotidienne. Très touché par sa gentillesse, je lui ai calligraphié ces deux vers de ma composition
 悲歡離合一盃酒
De réunion à séparation ou de séparation à réunion, vidons notre verre pour avaler notre tristesse ou notre joie
隻有江山古到今
Seuls les fleuves et les montagnes peuvent exister de la nuit des temps jusqu’à nos jours

mardi 13 septembre 2016

PROVERBES 66 À 70


66
改弦易辙
gǎi xián yì zhé


 : changer ; corriger
 : la corde
 : changer ; facile
辙 : l’ornière

Changer les cordes à son luth et d’ornière pour son char ; changer de moyens ; rectifier le tir ; s’engager dans une autre voie ; prendre un nouveau départ

67
高不成  低不就
gāo bù chéng   dī bù jiù


 : haut
 : ne pas
 : réussir ; accepter
 : bas
 : accepter ; suivre
Ne pas être à la hauteur d’un poste élevé tout en marquant du dédain pour un poste inférieur ; ne pouvoir atteindre un haut rang ni ne vouloir un poste plus modeste

68
高抬贵手
gāo tái guì shǒu


 : haut
 : soulever ; lever
 : cher ; l’aristocratie ; votre
 : la main
Faites-moi la grâce de laisser passer ! laisser passer
69
高枕无忧
gāo zhěn wú yōu

 : haut
 : l’oreiller
 : ne pas avoir ; le néant
 : le souci, la préoccupation
Dormir sur les deux oreilles

70
隔岸观火
 gé àn guān huǒ

 : séparer ; diviser
 : la digue
 : observer ; regarder
 : le feu

Contempler un incendie de la rive opposée ; rester indifférent au péril d’autrui ; se conduire en spectateur devant le malheur des autres


lundi 12 septembre 2016

LINGUISTIQUE : LA SOLUTION......


Mes chers amis,

Je tiens à remercier ceux qui ont pris le plaisir de chercher et de m'envoyer l'équivalent français du proverbe chinois 破釜沉舟. 

Votre participation me touche énormément.

Voici la solution : FRANCHIR LE RUBICON

Merci encore et à bientôt un autre exercice linguistique.

SHI BO

lundi 5 septembre 2016

LINGUISTIQUE : "briser les vaisseaux, casser les marmites et jeter les tentes dans le fleuve"

Trouver l’équivalent français au proverbe chinois
破po釜fu沉chen舟zhou

L’histoire se passe après la Période des Royaumes Combattants, plus précisément vers la fin de la Dynastie des Qin (221 a.v. J – 207 a.v.J).
L’armée de Qin, sous la bannière du général Zhang Han, attaqua le Royaume Zhao. L’armée de Zhao recula alors dans la forteresse Julu.  La situation était devenue extrêmement urgente et dangereuse pour Zhao. Le monarque du Royaume de Song envoya donc à la hâte le général Song Yi et son adjoint Xiang Yu  à la rescousse de Zhao.
Le général Song Yi dirigea sa gigantesque armée jusqu’à la forteresse avancée An Yang, où il stoppa tout mouvement de ses hommes durant 46 jours .
Son adjoint Xiang Yu, très en colère, réclama alors le lancement d’une offensive immédiate pour sauver le Royaume Zhao. Mais Song Yi persista dans l’immobilisme, préconisant qu’il fallait attendre l’épuisement des hommes de Qin avant de lancer les siens à l’attaque.
Hors de lui, l’adjoint Xiang Yu pénétra alors sous la tente du  général  Song Yi, et lui coupa la tête pour le punir de son immobilisme devant le danger d'une agression imminente de l’ennemi.
Le lendemain matin, Xiang Yu envoya tous ses hommes vers le Fleuve Jaune, en les encourageant à le traverser le plus rapidement possible pour aller à la rescousse de Zhao.
Quand ils atteignirent l’autre rive, le général Xiang Yu brûla sa tente et sa charrette de logistique, puis il exhorta  tous ses combattants à le suivre . 
Ordre fut donc donné de : 
"briser les vaisseaux, casser les marmites et jeter les tentes dans le fleuve". 
Ainsi ses hommes se trouvèrent  poussés à la détermination de ne plus avoir à reculer lors de leurs  combats futurs.
Les combattants de Xiang Yu encerclèrent alors courageusement les troupes d’agression de Qin, et remportèrent la victoire finale.

Cette histoire militaire engendra plus tard le proverbe  chinois : 
破釜沉舟 
qui signifie textuellement briser les marmites et couler les bateaux ; 
au sens figuré, ce proverbe veut dire qu’on est décidé  à vaincre ou à mourir,  
en un mot, on se coupe la retraite pour aller jusqu’au bout.


Mes chers lecteurs,  je pense qu’il existe aussi un proverbe  français totalement ou presque pareil à celui ci : lequel ? Voulez-vous me le communiquer ?

mercredi 31 août 2016

LYRISME POETIQUE

 青山繚繞疑無路
忽見千帆隱眏
Aucun sentier à emprunter dans les monts verts qui ondulent
Soudain de l’ombre surgissent mille voiles

 無路
 隱眏