Vous trouverez sur ce blog, au fil des jours et des mois, les oeuvres réalisées par le Maitre Calligraphe Shi Bo, ainsi que les stages qu'il propose, ses livres numérotés et autres parutions, ses commentaires ....... Que la visite vous soit un enrichissement.
L'administratrice : Sérénité'art

lundi 20 février 2017

MES EXERCICES CALLIGRAPHIQUES - 46 - 47





46
 Sur une campagne déserte et silencieuse je contemple le paysage extraordinaire
Et puis au retour dans mon pavillon vide je lis oisivement un livre de contes.
荒野靜看奇觀 
空樓閒讀故事







47 -
  Lorsque le sentier dallé est couvert de verdure l’homme s’enivre des bambous

Il cherche le printemps là où rougeoient les cent fleurs.


石徑綠時人醉竹
百華紅處客尋春


samedi 11 février 2017

PROVERBES 76 À 80

 76  孤芳自赏
gū fāng zì shǎng

 : seul ; isolé ; rare
 : le parfum
 : soi-même
 : admirer ; déguster
S’admirer soi-même ; se considérer comme une belle fleur unique de son genre ; se regarder avec complaisance ; n’avoir d’admiration que pour soi-même ; narcissisme

77  故弄玄虚
gù nòng xuán xū
 : la raison ; la cause ; à dessein ; ancien
 : faire ; manipuler
 : noir ; mystérieux
 : vide ; creux

Rendre délibérément mystérieuses les choses simples ; faire tourner le miroir aux alouettes ; avoir recours aux subtilités ; mettre du mystère dans quelque chose.


78  顾此失彼
gù cǐ shī bǐ  
 : regarder ; se préoccuper
 : ceci
 : perdre
 : celà 
Tenir compte d’une chose et perdre de vue l’autre ; saisir une chose et laisser échapper l’autre ; ne pas pouvoir tout faire à la fois ; ne pas pouvoir penser à tout. 

79  挂羊头  卖狗肉
guà yáng tóu   mài gǒu ròu
 : suspendre ; accrocher
 : le mouton
 : la tête
 : vendre
 : le chien
 : la viande
Mettre une tête de mouton comme enseigne pour vendre en réalité de la viande de chien ; vendre du chien pour du mouton ; faire prendre des vessies pour des lanternes  donner le change.


80  光阴似箭  日月如梭
guāng yīn sì jiàn    rì yuè rú suō

 : la lumière
 : sombre
 : comme ; pareil à
 : la flèche
 : le soleil
 : la lune
 : comme ; pareil à
 : la navette
Le temps vole comme une flèche, le soleil et la lune passent aussi vite que la navette ; le temps passe (fuit) comme une flèche (un trait) ; comme le temps passe vite.

dimanche 29 janvier 2017

LE FROID : DEUX POÈMES

 Ces derniers temps la nature  a été plongée dans un froid  vigoureux qui semblait geler l'air et la terre. Cela me rappelle deux anciens poèmes chinois qui nous offrent un paysage d'hiver silencieux et enneigé:
Fleuve enneigé

Liu Zongyuan (773-819)
Mille montagnes
Aucune ombre d’oiseau
Dix mille sentiers
Pas une trace humaine
Sur une petite barque solitaire
Un seul manteau de paille de bambou
Un vieillard pêche à la ligne
Dans le froid sur le fleuve couvert de neige

   江雪
柳宗元
千山鳥飛絕
萬徑人蹤滅
孤舟蓑笠翁
  獨釣寒江雪    
Voici le parfait tableau de la nature gelée et silencieuse, dont le calme est propice à la méditation et à la réflexion !

Sur cette nature couverte de neige , aucune trace d'oiseau, aucune ombre d'être humain : quel beau paysage, quelle quiétude !

Pourtant ce fond pur et immobile est agité par un infime mouvement : une silhouette sous un manteau de paille de bambou est en train de pêcher. J'admire cette harmonie entre le statique et le mouvement.

En fait nos anciens poètes montrent une observation perspicace et aiguë de  l'immense nature apparemment gelée et immobile dans laquelle  ils décelèrent le moindre signe de vie de la terre. 

Voyons cet autre ancien poème:



早梅
齊  己
萬木凍欲折,孤根暖獨回。
前村深雪裏,昨夜一枝開。
風遞幽香去,禽窺素豔來。
明年如應律,先發映春台。

Le prunier précoce
Qi Ji *
Dix mille plantes se brisent sous le froid
Seule la racine du prunier se réveille à la moindre douceur
Elle est enfouie sous l’épaisse neige devant le village
La nuit dernière son unique branche était déjà en fleurs
Le vent emmène son parfum subtil
Les oiseaux regardent jalousement sa couleur blanche
Si l’année prochaine elle fleurissait encore à cette époque
La Tour d’observation du printemps serait
La première à être en fleurs



* Qi Ji (863 ?- 973 ?)  le plus grand ermite-poète de la Dynastie des Tang, se consacra à la méditation, au voyage et à la poésie. Il nous laissa de nombreux poèmes contemplatifs.

Les quatre premiers vers de ce poème, très connu des lettrés chinois, décrivent avec subtilité un léger mouvement sous l'épaisse neige. Bientôt les fleurs de prunier vont offrir une perspective splendide.
Le statique couvre le mouvement
Note : ces oeuvres figurent dans le manuel "Passion à l'encre" 

mercredi 18 janvier 2017

FEMMES POETES DE LA CHINE - UNE REEDITION "MIRACLE" !

Emportez le dans votre poche ! - Format 12 x 17 cm -

J’ai réalisé cette anthologie de la poésie féminine chinoise qui a été publiée à Paris en 2004. Deux ans plus tard, ce petit livre de 210 pages était déjà épuisé.  J’ai alors demandé aux Editions “le Temps des Cerises”, de le rééditer, mais n’ai reçu aucune réponse de l'éditeur. Aussi, je l’avais donc  presque oublié....
Miracle, fin décembre 2016,  une élève venue chez moi  a  sorti de son sac un petit paquet bien fermé.
 « Voilà une petite surprise” m’a-t-elle dit, affichant un air à la fois joyeux et mystérieux.
Curieux, j’ouvris rapidement le paquet.  Je n’en croyais pas  mes yeux : « Femmes poètes de la Chine »,  mon livre, réapparaissait. Cependant,   la calligraphie du mot chinois « ai » (Amour) sur la couverture  était plus grande que celle qui m’était  restée en mémoire. Comme je m'en étonnais,  l’élève m’annonça : « C’est une nouvelle édition, il a été réimprimé en 2015 ».

Comment était-il possible que l’éditeur ne m’ait rien dit de cette réédition datée  d’il y a deux ans? Je lui ai alors  adressé un mail . 
Il me répondit en s’excusant de cette négligence et  me posta 5 exemplaires par retour pour réparer cet oubli…

Il est vrai que chaque fois que  je publie un livre, j’éprouve une joie profonde - je considère mon livre comme “mon bébé”- bref,  je le chéris. Aussi, lorsque je  reçus les 5 exemplaires promis, la joie habituelle m’envahit tellement que j’oubliais tout le reste...
Depuis,  tous les soirs, dans ma solitude, je le  relis , partageant joie et tristesse, lyrisme et nostalgie, enthousiasme et détresse, espoir et déception avec ces anciennes poétesses talentueuses.

Ce recueil est  “une petite perle parmi tant d’autres”,  que l’on trouve dans les librairies. Cela me donne l’envie de faire encore quelques nouveaux livres (les sujets ne me manquent pas), mais hélas, cette envie est vite émoussée par le fait de la « négligence » de l’éditeur, car j’ai eu d’autres expériences plus ou moins douloureuses. 
Ces expériences,  hélas pas exceptionnelles,  à entendre d’autres personnes qui ont été éditées, expliquent parfaitement bien pourquoi mes deux derniers  volumes ont été réalisés à compte d’auteur ."

lundi 9 janvier 2017

"PASSION A L'ENCRE" : REPONSES A NOS AMIS DE CALLIGRAPHIE


Depuis le lancement de « Passion à L’encre » le 5 novembre 2016, notre livre a reçu un accueil chaleureux. Les réactions de nos lecteurs sont enthousiastes et encourageantes, souvent accompagnées de propositions et de questions de tout genre. Nous tenons à les remercier sincèrement. En même temps, nous voulons aussi profiter de ce blog pour essayer de vous apporter certaines réponses, voire  des éclaircissements.
Question (Q) : Après le lancement du 5 novembre 2016, est-ce qu’il y a d’autres manifestations prévues pour ce livre ?
Réponse (R) : Oui. Nous avons déjà eu une exposition de nos œuvres calligraphiques dans la galerie du Lotus à Rouen, pendant tout le mois de décembre 2016. Elisabeth Bourgeas et moi y avons passé l’après-midi du 17 décembre pour rencontrer nos visiteurs-lecteurs. L’accueil y a été très chaleureux et généreux.

L'exposition à la galerie du Lotus en décembre dernier.
Nous avons par ailleurs reçu quelques propositions intéressantes à propos d’expos ou de séances de dédicaces de notre livre. Par exemple, il se peut qu’une grande exposition SHI Bo-Elisabeth Bourgeas – Alain Penzès ait lieu à Rouen en 2017. La date est en discussion.
Si vous avez un projet ou une proposition en ce sens, n’hésitez pas à nous contacter.
Q : Est-ce qu’on peut trouver votre livre dans les librairies ?
R : Oui, mais actuellement on peut le trouver seulement à la librairie  Le Phénix à Paris. Pour les lecteurs de province, on peut l’acheter par correspondance.
Q : Est-ce qu’individuellement on peut vendre vos livres dans nos cercles d’amis ou dans des associations ?
R : Bien sûr que oui. D’ailleurs nous encourageons nos amis à nous aider à la distribution de ce beau livre autour d’eux. Nous les remercions d’avance pour leur enthousiasme.
Q : A propos des œuvres trouvées dans le livre, comment peut-on connaitre l’auteur de telle ou telle œuvre ?
R : Nous avions prévu ce problème, mais pour ne pas alourdir les pages, nous avons préféré ne pas signaler spécifiquement l’auteur de chaque œuvre.
Nous deux, auteurs du livre, avons fait chacun nos œuvres personnelles, mais nous avons aussi fait des œuvres communes. Par la signature et le sceau on peut les distinguer facilement. Par exemple, les œuvres des pages 68, 69, 70, 75, 84, 93, 98, 109, 124, 125, 127, 132, 134, sont des calligraphies communes, chacun de nous a fait une colonne, ces œuvres sont signées et authentifiées avec nos deux sceaux d’identité.
Pages 124 et 125 - les doubles signatures apposées sur les oeuvres.

Q : Est-ce qu’on peut acquérir vos œuvres originales qui ont été publiées dans le livre ?
R : Certainement oui. D’ailleurs, lors du lancement et de l’expo à la galerie du Lotus à Rouen, plusieurs rouleaux sont partis chez des collectionneurs privés. De plus, nous avons reçu des commandes spécifiques de calligraphies.
Ayant lu ce livre esthétique, un PDG chinois très ému a commandé à Elisabeth Bourgeas une œuvre portant deux mots chinois 
叄容 ( triple tolérance ). 
Désormais ce bel ouvrage calligraphique  est bien apprécié par cet acheteur. Il  l’a magnifiquement encadré est accroché dans son cabinet sur le mur faisant face à son bureau !

Q : Est-ce qu’on peut coopérer avec vous pour publier un livre commun ou bien pour organiser une exposition collective ?
R : Nous ne refuserons pas à priori ce genre d’aimables  propositions. D’ailleurs, après le lancement nous en avons déjà reçues pas mal. Tout le monde sait que, faire et publier un livre d’art demande un gros investissement de temps, d’énergie et d’argent. Nous sommes donc prudents. Mais nous voulons insister sur le fait que nous ne refuserons pas à priori cet enthousiasme venu de la part de nos amis de calligraphie.
Q : Vous, Madame Bourgeas et vous, M. Shi Bo, avez-vous un autre projet en vue ? Si oui, pouvez-vous nous dire quelques mots dessus ?
R : Comme nous venons de le dire, faire un livre d’art est un grand chantier qui exige beaucoup de temps et d’énergie. Pour l’instant, encore à l’émoi de la création artistique et aux délices du premier succès, nous n’avons pas encore le 2e projet en vue, voulant laisser notre esprit au calme, ce qui nous aidera à mieux mesurer le travail déjà accompli.
Quant à moi, personnellement, j’ai effectivement une idée : Elisabeth Bourgeas, dont le niveau de calligraphie est déjà bien apprécié en Chine par mes amis calligraphes, doit avoir son livre personnel, elle doit avoir sa place propre à elle dans les milieux calligraphiques en France. Mais elle est toujours  très modeste, elle n’y pense pas actuellement.
Et pour le  moment, nous nous concentrons sur l’après-création artistique qu’entraîne la publication de notre « Passion à L’encre » .
Merci beaucoup de toutes vos questions présentes et futures auxquelles nous serons toujours prêts à  répondre. Merci encore.
Bonne Année 2017 !

samedi 31 décembre 2016

dimanche 11 décembre 2016

SIGILLAIRES : QUELQUES PRECEPTES



1 - 心曠神怡
Se sentir heureux et libre


2 - 竹無俗韻
Le bambou ne vibre jamais vulgairement


3 - 雲有奇象
Les nuages offrent des images extraordinaires


4 - 筆酣墨暢
Le pinceau danse joyeusement avec l’encre


5 - 淡泊明志
Le détachement aide à l’acuité de l’esprit


6 - 寧靜致遠
La sérénité conduit au raffinement de l’âme

vendredi 2 décembre 2016

SENTENCES PHILOSOPHIQUES

1-  雖遠猶近 
1- Bien qu’il paraisse lointain, il est comme proche
2- 似實若虛


2- Il semble qu’il soit plein, pourtant il est vide

jeudi 17 novembre 2016

PROVERBES 71 À 75

De gauche à droite, proverbe 71 - 72 - 73
71- 隔靴搔痒
gé xuē sāo yǎng
Se gratter sur la botte quand on a le pied qui démange ; ne pas toucher au point sensible ; ne pas entrer dans le vif du sujet

72 - 各人自扫门前雪  
不管他人瓦上霜
gè rén zì sǎo mén qián xuě 
bù guǎn tā rén wǎ shàng shuāng
Chacun balaie la neige devant sa porte sans se soucier du givre sur les toits des autres ; chacun pour soi sans s’occuper d’autrui ; mêlez-vous de ce qui vous regarde

73 - 各有千秋
gè yǒu qiān qiū
Chaque objet a du cachet (son originalité) ; chacun a ses qualités (son point fort) ; chaque chose a du bon


de gauche à droite 74 et 75

74 - 功败垂成
gōng bài chuí chéng
Echouer à un doigt du succès ; faire naufrage au port ; de la main à la bouche se perd souvent la soupe

75 - 狗急跳墙
gǒu jí tiào qiáng
Au comble de l’anxiété, le chien saute le mur ; un homme aux abois est capable de tout ; être comme une bête aux abois ; être acculé au pied du mur on ne recule plus devant rien

mardi 8 novembre 2016

"PASSION A L'ENCRE "

C’est notre « Passion à l’encre » 

C’est un grand livre en couleurs qui a vu  le jour le 5 novembre 2016.
Notre livre  patiemment attendu s’offre enfin devant nos yeux : 
il est à la fois splendide, noble et discret.
En pleines dédicaces....


Pendant des années nous l’avons imaginé, mijoté, réfléchi longuement et minutieusement. Et puis notre pinceau a commencé à danser joyeusement, avec l’encre,  sur le papier de riz. C’était une aventure, mais une belle aventure résolument réussie.
Nous l’avons voulu grandiose en contenu, noble en forme et discret en couleurs.  Notre « Passion à l’encre » l’est !
"L'exposition durant laquelle ont eu lieu les dédicaces"
Notre « Passion à l’encre » est riche en contenu, couvrant tous les thèmes traditionnels de la calligraphie chinoise caractérisés par les principes philosophiques chinois : l’harmonie entre le yin et le yang, entre le vent et les nuages, entre les montagnes et les eaux.

Notre « Passion à l’encre » est un condensé pour les calligraphes aussi bien débutants qu’initiés : c’est un modèle offrant de nombreuses calligraphies illustrant une grande quantité de sentences, de maximes et de proverbes, les plus célèbres et les plus utilisés en Chine.

Notre « Passion à l’encre » est poétique : une quarantaine d’anciens poèmes et de nombreuses citations de vers gracieusement calligraphiés offrent un paysage de sérénité, de silence, de profonde réflexion, et d’intenses délices spirituels…
Pour cela, nous avons confié nos oeuvres calligraphiques, telles des briques, au remarquable artiste Daniel Boukez. Grâce à son talent et à sa générosité, cet architecte les a organisés, charpentés,  embellis et construits durant des mois. Résultat : notre livre « Passion à l’encre » a pris forme petit à petit et se présente maintenant devant nous comme une œuvre hautement esthétique.

Les 5 et 6 novembre derniers, notre "expo-dédicaces" s’est  déroulée à Paris, avec de nombreux visiteurs qui n'ont pas  tari d’éloges sur ce bel ouvrage. Cet accueil chaleureux nous réconforte et nous encourage énormément.

Nous en sommes contents et fiers et espérons que nos lecteurs partageront notre joie et notre bonheur !


 240 pages en couleurs - format 23 x 28 cm - Prix  50 € +frais de port (8,50€ en colissimo)

samedi 29 octobre 2016

A LA GLOIRE DE L'AUTOMNE


樹樹皆秋色
chaque arbre est teint de couleurs automnales

                               
Photo MSG












山山唯落暉
chaque montagne ne reflète que les rayons crépusculaires